arrow_upward arrow_upward

Fédération UNIRC

  /  Actualités   /  Soucis avec la pension d’invalidité

Soucis avec la pension d’invalidité

Les Echos des Retraités n° 187

En réponse aux courriers de personnes en invalidité qui s’inquiétaient du non-versement de leurs pensions d’invalidité en avril et mai, voici les renseignements obtenus. Rien d’alarmant sur le site ameli.fr de la Sécurité sociale.

Si le couac était généralisé, sur la France entière, l’incident aurait fait plus de vagues auprès des bénéficiaires. Je me suis rendu compte, après plusieurs échanges téléphoniques et selon les adresses des courriers qui me parvenaient, que l’anomalie était régionale et que tout fonctionne bien de nouveau.

Autres affirmations plus précises, ces anomalies ne concernaient que les ex-assurés indépendants, dont le système a sans doute été bouleversé depuis le passage de témoin entre les deux régimes.

Il ne faut pas chercher d’autres causes. On peut tout de même ajouter que la crise sanitaire et l’organisation du travail à distance n’ont pas dû permettre une formation optimale des agents. Tout est heureusement rentré dans l’ordre assez rapidement, dès les versements du mois de juin.

Que ce soient les versements des pensions de retraite ou celles d’invalidité, en cas d’anomalies, le désarroi immédiat des bénéficiaires est compréhensible.

Ce service d’invalidité s’adresse à plus de 800.000 bénéficiaires, un grand nombre au régime général et à la MSA, pour le régime des agriculteurs salariés et non-salariés.

Tous les assurés, quel que soit le régime, cotisent obligatoirement, avec le versement des cotisations mensuelles.

Nous pouvons exprimer notre reconnaissance aux services concernés qui ont fait le nécessaire pour tout remettre en ordre rapidement et intervenir auprès de ceux le plus en difficultés.

                                                                                               P.G.