arrow_upward arrow_upward

Fédération UNIRC

  /  Actualités   /  Rachat de trimestres de retraite

Rachat de trimestres de retraite

Les Echos des Retraités n° 187

Question posée par un travailleur indépendant de 63 ans qui voudrait partir à la retraite, alors que sa carrière est incomplète. Il a 33 années de commerçant, et a cotisé 7 années au régime général, pour terminerIl a bénéficié de deux années de chômage.

Réponse :

Faites d’abord calculer votre relevé de carrière par la CARSAT de votre département qui gère le régime retraite. Vous recevrez une réponse sur votre situation de trimestres validés, c’est indispensable. Vous pourrez savoir et compléter si nécessaire les années au cours desquelles vous n’avez peut-être validé que trois trimestres au lieu de quatre. La CARSAT vous proposera peut-être une solution, soit dans vos années d’indépendant, soit au régime général. Vous n’avez peut-être pas bénéficié de tous vos trimestres de chômage qui peuvent compléter votre carrière. Vous connaîtrez au moins votre situation exacte. Racheter des trimestres est une solution onéreuse, qui est valable pour ne pas subir une décote trop forte à condition qu’il n’y ait pas trop de trimestres manquants.

L’âge pour ne plus subir de décote est 67 ans. Faites en sorte qu’elle soit la moins défavorable possible. La CARSAT vous conseillera sur les possibilités, l’organisme a connaissance de l’ensemble de votre carrière, des indépendants et celle du régime des salariés du privé. Votre  carrière  sera complétée d’une façon identique au même coût, calculée par le régime général.

Ensuite, vous calculerez le montant de retraite complémentaire (celle des indépendants et l’AGIRC/ ARRCO). Pour cette dernière, c’est une demande spéciale.

Les trimestres et les points que vous rachèterez le seront au tarif de l’année où vous avez eu des droits manquants. Ensuite, ils sont intégrés en gestion à l’ensemble de votre retraite. Ils se traduisent par un montant global de votre retraite annuelle. Votre CARSAT vous calculera vos droits à la retraite, ainsi que les coûts des rachats possibles, en tenant compte de la rentabilité.

La retraite progressive (c’est une possibilité sous conditions) est réservée aux plus de 60 ans ayant cumulé 150 trimestres minimum. Elle ouvre droit au versement d’une partie de votre pension si vous optez pour un temps partiel (maxi 80 %), avec l’accord de votre employeur. Vous continuez d’acquérir des droits, en rapport avec vos cotisations.

Je conseille toujours de demander à la CARSAT les conditions financières.

Vous pouvez contacter la CARSAT par Internet. C’est la seule caisse pour vous conseiller sur la retraite.

Grâce aux nouvelles technologies de communication, la CARSAT vous propose tous les renseignements sur les retraites et aides sociales. Il suffit de créer son espace personnel sur : www.lassuranceretraite accéder à la rubrique « retraité », puis « je contacte mon régime ».

Il faut noter son numéro de sécurité sociale et donner quelques informations personnelles complémentaires.  C’est la CARSAT qui centralise les cotisations versées et qui gère pour les retraités du privé et les ex-indépendants depuis l’intégration des indépendants au régime général.

Entre autres renseignements :

  • Pour connaître votre situation réelle de trimestres, quelques années avant votre retraite.
  • Pour votre demande de retraite, lorsque vous avez décidé d’arrêter votre activité.
  • Pour la demande de réversion du survivant, faites connaître les conditions de revenus.
  • Pour recevoir les renseignements sur les aides sociales dont vous pourriez bénéficier, et quelles sont les pièces justificatives nécessaires à produire pour tout ce qui favorise un maintien à domicile.

Par courrier : demande de renseignements adressée à la CARSAT de votre département.

                                                                                                        P.G.