arrow_upward arrow_upward

Fédération UNIRC

  /  Actualités   /  Le bail à un étudiant

Le bail à un étudiant

Les Echos des Retraités

Question d’une adhérente :

J’ai loué un studio meublé à un étudiant à la rentrée 2020 pour le temps de l’année universitaire (neuf mois). Lejeune homme m’a envoyé une lettre recommandée que j’ai reçue le 28 février, il quittait son appartement pour fin mars 2021.

En avait-il le droit ?

Réponse :

Chère adhérente, votre locataire peut quitter les lieux à tout moment seulement avec son préavis d’un mois, sans s’acquitter de la durée restant à courir. Un étudiant peut avoir différentes raisons, il change d’école, il peut partir en stage à tout moment, soit en France, soit à l’étranger, pour se spécialiser dans une langue ou pour un autre poste. Il change de ville, en cause, une nouvelle spécialité. À plus forte raison dans cette période de pandémie où la scolarité est un peu chaotique.

Beaucoup de propriétaires se plaignent depuis le coronavirus. Bien sûr, une location raccourcie, c’est gênant, notamment financièrement. Il nous reste à espérer que cette Covid 19 ne soit bientôt plus qu’un mauvais souvenir.

Certains loyers de commerces n’ont pas été honorés non plus pendant quelques mois.

                                                                                              P.G.