arrow_upward arrow_upward

Fédération UNIRC

  /  Les Echos des Retraités n° 185   /  Revue n° 185

Revue n° 185

Les échos des retraités

Revue trimestrielle n° 185 – Mars 2021 – N° 2/2021

Cliquez sur les lignes des sujets qui vous intéressent

 

En bref

Articles

 

 

 

 

Éditorial du Président

L’UNIRC s’adapte à la situation actuelle depuis mars 2020, onze mois d’une période de confinement, entrecoupée de périodes de sorties contrôlées pour l’été ou les fêtes de fin d’année, autorisées aux heures de sorties strictes, etc., en suivant les consignes des « gestes barrières » (masque, distanciation).

L’UNIRC continue son organisation de fonctionnement social de base, identique à tout ce qu’elle a su faire depuis 49 années au service des personnes âgées. Ne pouvant organiser ni réunions, ni déjeuners, seulement pour quelques mini-groupes l’été, nous avons multiplié les renseignements et contacts donnés par mail ou téléphone.

Les acomptes de la subvention ont été envoyés aux présidents qui avaient rempli les dossiers CPSTI, ce qui permettra de préparer les premières réunions autorisées en 2021. Suite à la visioconférence du 2 février avec le CPSTI, le solde de 2020 ne sera pas attribué, sachant que les associations n’ont pas pu réaliser de réunions suite à la pandémie.

La journée d’assemblée générale de la Fédération, initialement prévue à l’automne 2020, avait été reportée en mars 2021, puis annulée. J’ai envoyé un courrier à tous les présidents pour les avertir qu’il n’y aura plus de report de date, tant que l’autorisation de se rassembler en groupe n’aura pas été donnée par les autorités, et avec quelques mois de visibilité pour le temps d’organisation.

Je vous fais part avec tristesse des décès de Madame Bernadette Bailly, présidente du Pas-de-Calais, Monsieur jean- Pierre Wojtylak, président de Champagne – Haute Marne et Monsieur Daniel Bernard, président du Loir-et-Cher.

Je pense également aux familles qui ont subi des décès, ainsi que ceux causés par la COVID.

L’UNIRC présente ses sincères condoléances à toutes les familles et nous leur disons « bon courage ».

Depuis le départ de la secrétaire, les deux administrateurs retraités, Jean Pierre Berton, comptable et Claude Fournier, secrétaire, de même que mon épouse, font du bon travail. Je les remercie pour leur bénévolat.

Merci à tous ceux qui assument des activités dans les associations au service des retraités adhérents UNIRC.

J’espère que nous pourrons nous rencontrer dans nos réunions de convivialité, pour le printemps ou l’été. Pour l’instant, reposons-nous ; trouvons à nous occuper, à nous distraire. Au premier confinement, nous avions fait les grands nettoyages et des rangements, eh bien ! Nous pouvons recommencer ! Lorsque je rangeais une pièce de bricolage, je disais : « ça, je garde, ça peut servir ». J’ai fait cette réflexion pendant 48 ans et lorsque je trie aujourd’hui, j’hésite encore à jeter.

Je termine en souhaitant que la période de vaccination se passe dans de bonnes conditions, seul moyen pour arrêter la propagation de ce virus.

Comme on dit en milieu marin : « Quand les vents sont contraires, soit nous résistons, soit nous rentrons au logis, si c’est possible ». On se réchauffe, on s’entraide et on garde le moral !

Protégez-vous, ne prenez pas de risques, attention au froid, il cause bien des problèmes de santé.

Mes amitiés les plus chaleureuses.

                                                         Le président UNIRC, Pierre GODET