arrow_upward arrow_upward

Fédération UNIRC

  /  Les Echos des Retraités n° 185   /  Articles n° 185   /  Ce qui a changé au 1er janvier 2021

Ce qui a changé au 1er janvier 2021

Les Echos des Retraités n° 185

RÉFORME DES ALLOCATIONS LOGEMENT

Auparavant, c’étaient les revenus remontant à deux ans qui servaient de base pour le calcul des aides au logement. En cas de variation importante, les prestations n’étaient plus forcément adaptées. Désormais, ce sont les revenus des douze derniers mois de l’année qui permettront de calculer les aides au logement et les droits aux allocations seront actualisés tous les trois mois. Par exemple, pour les aides versées en janvier, février et mars 2021, ce sont les revenus allant de décembre 2019 à novembre 2020 qui seront pris en compte. Le bénéficiaire n’a aucune démarche à faire s’il est déjà bénéficiaire d’une aide au logement, sauf demande de la CAF.

NOUVELLE HAUSSE DE PLUS DE 10 % SUR LE PRIX DES TIMBRES

Le prix de la lettre verte, actuellement de 0.97 € passe à 1.08 €.
Le prix du timbre rouge pour les courriers prioritaires, passe de 1.16 € à 1.28 €.
Quant à la formule la moins chère (Ecopli), le timbre passe de 0,95 € à 1,06 €.

LEGERE HAUSSE DU PRIX DU GAZ

Les tarifs réglementés de vente de gaz Engie augmentant de 0,1 % à 0,2 % suivant l’usage qui en est fait.

USAGE DES CHEQUES ENERGIE

Le chèque énergie est attribué aux ménages dont le revenu fiscal de référence est inférieur 10 700 € annuels pour une personne seule et 16 050 € pour un couple. Il est attribué automatiquement sans démarche spéciale pour un montant variant de 48 à 277 €. Afin de réduire les inégalités entre les bénéficiaires du chèque énergie, son bénéfice est désormais étendu aux gestionnaires de maisons de retraite médicalisées afin que les résidents en Ehpad, en maison de retraite ou dans une unité de soins de longue durée ne soient pas exclus de ce système.

DES AIDES AUDITIVES SANS RESTE A CHARGE

Dans le cadre du panier 100 % santé, dernière étape de la réforme pour les aides auditives, une offre sans reste à charge continue d’être proposée obligatoirement. Le prix du premier modèle est désormais plafonné pour les personnes âgées de plus de 20 ans à 950 € contre 1100 € en 2020. Pour les modèles plus sophistiqués, les prix resteront libres et le remboursement pourra varier de 400 à 1700 €.

NOUVELLLE BAISSE DE LA TAXE D’HABITATION EN 2021

Depuis l’année 2020, 80 % des foyers les moins aisés sont désormais exonérés du paiement de la taxe d’habitation, ce qui a représenté 22,4 millions de foyers fiscaux. Pour les 20 % restants, ils verront le montant à payer diminuer de 30 %. C’est en 2023 (c’est ce qui est prévu à ce jour), que cet impôt disparaîtra complètement pour la résidence principale.

ELARGISSEMENT DES BÉNÉFICIAIRES DE « MaPrimeRénov »

MaPrimRénov permet de financer les travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif. Les travaux doivent avoir été effectués par des entreprises labellisées RGE (reconnues garantes pour l’environnement).

Jusqu’à maintenant, cette prime était réservée aux propriétaires occupants modestes et très modestes. Cette prime est désormais accessible à tous les propriétaires, sans conditions de revenus, Elle est destinée à financer des travaux d’économie d’énergie en permettant d’accélérer la rénovation des bâtiments en particulier, copropriétés comprises. Pour les propriétaires donnant en location de l’immobilier, cette prime ne sera effective qu’au 1er juillet 2021. Il n’y a aucune aide pour les propriétaires de résidences secondaires. Au 29 novembre 2020, plus de 163 000 dossiers ont été déposés dont pratiquement la moitié au cours des trois mois précédents. Cette nouvelle version entend soutenir en particulier les travaux de rénovation globale en ciblant davantage les passoires thermiques (4,8 millions logements en cause). Voir article dans Les Echos des Retraités Juin 2020 n° 182 page 9.

RECONDUCTION DU BONUS ECOLOGIQUE

Le bonus antérieur est maintenu pour 2021 et peut monter jusqu’à 7000 €.

FIN DU REMBOURSEMENT DE L’HOMÉOPATHIE

Après une baisse 30 à 15 % en 2020, les spécialités et préparations homéopathiques ne seront plus prises en charge par l’assurance maladie.

UN IDENTIFIANT UNIQUE POUR LES VÉLOS NEUFS

Les vélos neufs vendus en magasin devront obligatoirement porter un « identifiant unique », auquel seront rattachées les coordonnées de son propriétaire, afin de lutter contre les vols mais aussi, de retrouver les propriétaires quand le vélo réapparaît (coût entre 5 à 10 € en moyenne). Pour les vélos d’occasion, ce sera au 1er juillet 2021. En cas de vente entre particuliers ou de vols (sous 15 jours), il faudra avertir le gestionnaire du » Fichier national unique des cycles identifiés ».

NOUVEL INDICE POUR MESURER LA QUALITÉ DE L’AIR

Au niveau de chaque intercommunalité, nous pourrons connaître chaque jour la qualité de l’air que nous respirons, de « bon » à « extrêmement mauvais ».