arrow_upward arrow_upward

Fédération UNIRC

  /  Les échos des retraités n° 182   /  articles n° 182   /  Quel est le rôle des retraités ?

Quel est le rôle des retraités ?

LES ECHOS DES RETRAITES n° 182 par P.G.

La pandémie du virus Covid 19 et le long confinement en cours ont bien montré que les retraités et les plus jeunes générations sont complémentaires dans une société, même si nous entendons parfois des réflexions pas toujours agréables. D’ailleurs, à quel âge est-on « vieux » ? Parfois, nous entendons « à partir de 60 ans ». La retraite, ce sera bientôt à 62/63 ans, nous sommes donc plutôt des seniors.

Dans beaucoup de familles, parmi la génération des jeunes retraités, certains doivent venir en aide à leurs parents qui n’ont pas suffisamment de moyens pour régler les mois d’hébergement d’un EHPAD. En même temps, d’autres doivent aider les enfants qui sont parfois au chômage et les petits-enfants, pour leurs études ou pour un loyer.

L’allongement de l’espérance de vie a démontré que les retraités ne sont plus des personnes oisives. Certains assument des responsabilités dans les associations de toutes catégories, culturelles, sportives, sociales, etc. C’est le rôle que les responsables UNIRC et autres assurent bénévolement dans la société. Nos sorties et nos réunions de détente sont très appréciées financièrement, par les restaurateurs, les locations de salles, les autocaristes, etc. Vivement que l’on puisse recommencer !

Le statut de l’âge ne doit pas être un marqueur de déclin. Évidemment, les 16,5 millions de retraités, c’est lourd à soutenir pour les caisses de retraite, cependant, c’est bien un chômage trop important qui constitue le véritable problème. Les générations « Baby-boom », sont devenues les générations « Papy-boom ».
Nous avons économisé pour nos retraites tout en finançant les retraites de nos aînés. Nos avoirs restent bien sur le sol français, pour les générations futures.

La future retraite universelle, ses réformes, et l’âge de départ à la retraite sans doute repoussé, dont on ne connaît pas encore le seuil exact (62 /63 ans), vont compliquer la fin de carrière des seniors. Pour les personnes de 55 ans qui perdent leur travail, il est difficile de trouver un emploi. Que leur reste-t-il comme solution ? Les chiffres parlent d’eux-mêmes : fin 2019, ils étaient 1,3 million, de 55 à 62 ans, à la recherche de travail, en attendant la retraite.

Dans la réforme des retraites, il a été annoncé le 16 février que la fin de carrière des seniors serait favorisée. La retraite progressive (peu utilisée) resterait ouverte à partir de 60 ans pour ceux qui répondent aux critères de nombre de trimestres ; ils pourraient recevoir leur retraite et travailler à mi-temps.

P.G.