Personnellement, j’ai apprécié que les seniors accompagnent les manifestantes, aides-soignantes des EHPAD, lors des manifestations dans certaines villes. Que nous le voulions ou non, nous défendons bien les services adaptés envers les résidents qui sont demandeurs aujourd’hui et dont beaucoup, parmi nous, le seront demain. Nos aînés n’entrent pas dans une maison de retraite de gaieté de coeur, ce n’est que lorsque les forces disparaissent qu’ils ont recours à ces services indispensables. Faut-il encore qu’ils aient les moyens financiers, ce qui devient de plus en plus préoccupant. C’est ce qui a incité les retraités à se joindre aux manifestations.

Les retraités en ont vraiment « ras-le-bol » d’être toujours mis à contribution pour financer les caisses de l’État et la CSG de 1,70 % supplémentaire a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, nous en avons marre d’être pris pour des nantis. Cette CSG a été imposée à tous les retraités, et toujours sans concertation, après avoir obtenu seulement, 0,80 % de revalorisation de retraite en 4 ans. Un million de retraités seulement se retrouve avec un revenu fiscal de référence en dessous du barème imposé de 1200 euros mensuels pour une personne seule. Tous les autres retraités sont imposables, dépassant souvent de peu le barème.

 
FG - Slimoo © 2012