Classification de la perte d'autonomie

Certains assurés se demandent parfois quels sont les critères retenus par les organismes de Sécurité Sociale pour l’évaluation de la perte d’autonomie. Pour savoir si vous pouvez bénéficier ou non de l’Allocation Personnalisée Autonomie, le tableau ci-dessous (selon des termes définis) vous permettra de connaître l’appartenance au groupe concerné, selon l’état de santé.

 

Financement de l’APA par les Conseils Généraux, Groupes de 1 à 4 :

GIR 1 : Regroupe les personnes les plus dépendantes. Elles sont confinées au lit ou au fauteuil. Elles ont perdu leur autonomie mentale, corporelle, locomotrice et sociale. Leur état sanitaire justifie d’une aide continue.

 

GIR 2 : Réunit les personnes confinées au lit ou au fauteuil, dont les capacités motrices sont partiellement altérées et qui requièrent une prise en charge pour la majorité des actes de la vie courante. Ce groupe intègre aussi les personnes conservant leurs capacités motrices mais dont les fonctions mentales sont altérées.

 

GIR 3 : Inclut les personnes qui conservent leur autonomie mentale et en partie locomotrice, mais qui ont besoin d’aide pour leur autonomie corporelle plusieurs fois par jour.

 

GIR 4 : Se compose des personnes ne pouvant se lever seules mais qui peuvent, une fois debout, se déplacer dans leur logement. Elles doivent également être aidées pour la toilette, l’habillage, et parfois pour les repas.

 

L’APA est attribuée par le Conseil général aux personnes de plus de 60 ans. L’évaluation n’est pas appréciée de la même façon selon, si le demandeur est à domicile ou en établissement médicalisé. Le montant d’aide financière de l’APA varie selon le groupe de dépendance du bénéficiaire, il est attribué selon un plan d’aide dont a réellement besoin l’intéressé, selon ses revenus. Le montant maximum accordé varie de 525 € à 1260 € mensuel, à domicile.

 

Pour être reconnues par les assurances individuelles en ‘’dépendance totale’’, les personnes doivent être classées en GIR 1 ou 2. La ‘’dépendance partielle’’ s’applique aux personnes classées en GIR 3 ou 4.

 

Financement par les caisses de retraite :

Un dédommagement du coût des heures d’aide-ménagère peut vous être versé en remboursement de frais engagés, sur la base d’un barème établi selon le groupe d’appartenance GIR 5 ou 6. Cette aide est accordée aux personnes de plus de 60 ans, non bénéficiaires de l’APA. Le montant varie selon les ressources mensuelles.

 

GIR 5 : Concerne les personnes ayant besoin d’une aide pour la préparation des repas, le ménage, les courses et d’une aide ponctuelle pour la toilette.

 

GIR 6 : Comprend les personnes ayant conservé leur autonomie pour les actes essentiels de la vie courante.

 

Ces aides d’accompagnement sont souvent demandées par l’assuré, par l’intermédiaire d’un organisme d’aide à domicile ou par la personne elle-même, en cas d’embauche personnelle.

 
FG - Slimoo © 2012