Edito décembre 2016

Nous sortons du Congrès annuel de la Fédération UNIRC, il s’est déroulé du 16 au 19 octobre, vous retrouverez dans ce magazine certaines photos de l’assistance des 200 représentants, le rapport moral des activités du Président, le rapport d’activités du conseil d’administration présenté par notre secrétaire, les discours des personnalités invitées, les comptes de résultat, le bilan financier de l’année écoulée d’un congrès à l’autre, le rapport prévisionnel pour l’année 2016/2017.
Toutes ces présentations doivent-être approuvées par les présidents ou le membre du bureau de chaque association présent avec droit de vote, cette année 41 responsables ont signé le livre de présence, le quorum étant respecté largement. Les revendications de la fédération UNIRC, sur le pouvoir d’achat des retraites, sur la santé, sur la perte d’autonomie


8 novembre, jour de l’élection présidentielle américaine, deux candidats très proches dans les sondages, la comparaison s’arrête là. Que l’élu travaille en conscience pour la grandeur de l’Amérique et son rayonnement dans le monde.


Les députés de la majorité viennent d’adopter le nouveau Plan de Financement de la Sécurité sociale 2017. Ce fut compliqué, la majorité étant divisée sur beaucoup de points. Les caisses nationales se posant un certain nombre de questions n’avaient pas approuvé les propositions. Il nous restera à faire une étude des propositions, certaines, favorables aux retraités, vous sont proposées dans ce magazine.


Parlons un peu des préparations des élections françaises, la primaire de la droite et du centre, nous avons entendu bien des propositions, pas toutes exaltantes pour un redressement efficace de notre économie, de nos importantes sociétés cotées en bourse, de nos petites et moyennes entreprises, le chômage, les aides en protection sociale, les impositions fiscales etc….Ensuite celle de la gauche prendra le relais, le premier semestre 2017 sera bien occupé.


Lorsque vous recevrez ce magazine les préparatifs de NOEL seront débutés, pour ceux et celles de nos générations de quatre vingt ans et plus, nous ne sommes pas tous à la même enseigne, pour ceux qui ont des enfants qui n’ habitent pas loin, souvent nous sommes invités pour le réveillon, ou le jour de Noël c’est moins fatigant pour ceux qui sont moins résistants, souvent la nuit il y a beaucoup de bruit. Pour les retraités plus jeunes, c’est parfois l’occasion de réunir la famille, enfants et petits-enfants, c’est une occasion qu’il faut maintenir aussi longtemps qu’il est possible. C’est une bonne coutume, mais que c’est fatigant pour les mamies, les papis, à part quelques uns, nous sommes moins présent dans les préparatifs, nous devons préparer la cave et bien des menus services.


 Je vous souhaite à toutes et à tous chers ami(e)s de l’UNIRC de bonnes fêtes de fin d’année, un joyeux NOEL

 
FG - Slimoo © 2012