Edito Septembre 2017

Les vacances sont déjà loin, la canicule en juillet, le temps mitigé en août selon les régions, se sont terminées par le désastre des incendies sur les pourtours de la méditerranée et en Corse

A présent, nous connaissons  les résultats des élections, que le gouvernement se souvienne que beaucoup de retraités ont des pensions en-dessous le seuil de pauvreté. Le Président de la République Mr Emmanuel MACRON a un programme de modifications fiscales et sociales bien chargé. La France  doit boucler son plan de financement dans le déficit maximum de 3 % imposé par Bruxelles.

 Les retraités devraient avoir une légère revalorisation de leurs retraites à l’automne. L’UNIRC réclame que les retraites ne soient plus indexées sur l’inflation, mais sur les salaires. L’exonération de la taxe d’habitation  pour les bas revenus sera peut-être mise en application en 2018, ce serait une réforme attendue pour les retraités aux faibles  revenus.

Autre sujet de taille pour nous indépendants, le gouvernement supprime le RSI. C’est un sujet préoccupant pour nos 6 millions d’assurés. L’appellation RSI  sera supprimée au 1er janvier 2018, le nouveau régime des travailleurs indépendants sera adossé au régime général. Les CPAM pour l’assurance maladie, une continuité de la RAM et des Mutualités est prévue (au départ). Le calcul et l’encaissement des cotisations resteraient aux URSSAF. On ne connait pas l’avenir de la complémentaire retraite obligatoire et de sa réserve financière, (RCI) .Les administrateurs réclament son maintien dans son organisation actuelle. La sécurité de l’emploi des 5 500 salariés du RSI doit-être garantie sur leur lieu de travail actuel.

L’UNIRC a son lot de réclamations : Au nom de la fédération, j’avais envoyé deux courriers, au Premier ministre  et à Madame BUZYN ministre des solidarités et de la santé, lesquels j’ai fait suivre à tous les présidents UNIRC de France.

En retour, J’ai été invité à deux réunions, les 29 et 30 août par la mission déléguée par le gouvernement sur le sujet du RSI,  interrogé par des personnalités de l’Inspection générale des finances et de l’inspection des affaires sociales sous l’autorité de Monsieur GIORGI, j’étais accompagné d’un administrateur du RSI. La seconde réunion  au cabinet  du ministère de la santé reçu par un conseiller budgétaire  finances sociales. Ces deux réunions ont été très constructives, beaucoup de questions sur les services concernant plus particulièrement  les retraités, nous avons été bien écoutés, attendons les résultats !

Pas de changement pour les retraites de base déjà acquises, excepté, qu’elles seront versées par les CARSAT.

 Par contre, nous continuons de lutter pour conserver le maintien des aides sociales individuelles pour la population assurée au RSI. Nous serions moins bien servis par le budget social du régime général. Vous aurez des informations au fur et à mesure, par ‘’ les échos des retraités’’, et au cours  de nos réunions de groupements UNIRC.

 Lors du congrès UNIRC à Talmont St Hilaire, Il sera évidemment question  du RSI notre principal partenaire auquel l’UNIRC est liée par convention. Continuons nos réunions de prévention santé, les activités du ‘’Bien vieillir’’, nos journées de détente, etc. pour rassembler nos adhérents dans la plus grande convivialité.                                                                  

                                                                                                                  Le Président UNIRC

                                                                                                                         Pierre Godet 

 
FG - Slimoo © 2012