Edito Mai 2017

L’effervescence des fêtes de fin d’année est terminée, en janvier/ février les galettes des rois ont toujours le même succès dans nos associations, ces réunions permettent l’échange de vœux et de donner des informations sur les interventions sociales du RSI, sur les restes à charge maladie et pour faciliter le maintien à domicile. Nos adhérents participent nombreux à ces rassemblements de détente. En matinée ils partagent une séance sur la prévention du « Vieillir en bonne santé », suivie du repas et de l’après midi convivial accompagné de quelques pas de danses. C’est très bon pour le moral de sortir de chez soi l’hiver.

Elections : La sélection des deux candidats pour la présidentielle de 2017 est passée, on y voit un peu plus clair, les règlements de compte et les coups bas continuent. Les médias se régalent, les auditeurs prennent partie pour l’un ou l’autre, avec le nombre de chaînes, nous avons le choix de zapper. Ce magazine édité début février paraitra début avril, je m’abstiendrai de tout commentaire.

2017 verra donc l’élection de notre nouveau Président de la République. Ensuite les législatives suivront, certains élus devront choisir leur place préférée, le choix ne sera pas toujours facile vu le non cumul des mandats. La situation des fonctionnaires est souvent intervenue dans les débats, mais il n’est jamais question de la diminution du nombre de députés ou de sénateurs, sur ce point ils sont tous d ‘accord !

Quant aux emplois de la fonction publique, ils ont suscité des débats animés, avons-nous trop de fonctionnaires ? Attention toutefois aux comparaisons trompeuses, par exemple : en Allemagne, les personnels hospitaliers sont des emplois privés et non comptabilisés dans la dépense publique, (1million d’emplois), l’Allemagne a moins d’élus politiques, elle est excédentaire en résultat financier sur la santé. En Grande Bretagne 2 millions d’emplois parapublics existent. La comparaison peut-être modifiée.


Améliorations fiscales : Décision très intéressante en ce début d’année 2017; les avantages fiscaux que vont bénéficier les retraités. Nous n’avons pas été pris en considération pendant tout le quinquennat, mais, à partir de janvier, les retraités sont concernés par plusieurs modifications fiscales.

  • La baisse des impôts de 20 %, même pour les bons revenus, interviendra au cours du 1er trimestre.
  • L’exonération ou la baisse de la CSG selon les revenus, par la hausse du quotient familial.
  • Le ‘’crédit d’impôt’’ qui remplace la ‘’déduction d’impôt’’ dont pourront bénéficier les foyers aux faibles revenus sur les dépenses d’employés de maison. (Lisez les articles concernés dans ce magazine).

Fédération UNIRC : Toute l’activité 2017 se prépare, le bureau en février, le Conseil d’administration en mai, et le Congrès qui est fixé une nouvelle fois à Talmont St Hilaire en Vendée, du 16 au 19 octobre établissement de « Vacances Bleues ». En 2017 nous préparons les élections du C.A national, le renouvellement du tiers des administrateurs et l’entrée de quelques nouveaux présidents. Nous avons fait parvenir les revendications UNIRC votées au Congrès 2016 à Chorges aux candidats à la Présidentielle.


Médico – Social : Les conférences de financeurs se mettent en place dans chaque Conseil départemental, en commun avec les Agence régionales de santé (ARS) et les caisses de retraite, sur la perte d’autonomie, au service des personnes âgées qui perçoivent l’APA à domicile. Un Conseil Départemental de la Citoyenneté et l’Autonomie (CDCA) remplace les CODERPA.

Le Président Pierre Godet

 
FG - Slimoo © 2012